Le « Projet Eddy » de François Paoletti, ou la plus belle idée cycliste de l’année 2015. Elle a fait la couverture du numéro 4 de 200. Ou comment un consultant parisien a décidé, le temps d’une saison de classiques, de se mettre dans la peau et la roue d’Eddy Merckx. De Milan-San Remo — avec 200 — au Tour de Lombardie, en passant par Paris-Roubaix ou la Flèche wallonne, François aura roulé les neuf courses d’un jour gagnées par le Cannibale. Il en fera un livre. En attendant, il pédale. Ça se passe ici.