Quand on ne trouve pas en magasin ce que l’on cherche, il vaut parfois mieux le fabriquer.
Nous, ce fut 200, au printemps 2014.
Nous voulions un magazine qui roule plus loin, voie plus large, sache lever le nez du guidon : il n’y a pas que les roues en carbone et les plans d’entraînement dans la vie d’un cycliste. Il y a  bien plus : le voyage, la culture, les longues distances, la mécanique, les rencontres, l’aventure, et même le vélo de ville.

Depuis six ans, 200 fait du vélo une aventure permanente.
En ville comme dans les cols, avec ou sans bagages, avec ou sans chrono, sur toutes les routes de France, d’Europe et d’ailleurs. 200 ne distingue pas les coureurs des cyclosportifs, les cyclotouristes des voyageurs, les aventuriers des cyclistes urbains et se moque des catégories.

200 aussi est une petite aventure : celle d’un trimestriel indépendant, parti de rien, qui vit et continue de se développer depuis six ans grâce à ses seuls lecteurs, presque sans publicité.
200 s’approche désormais des 15 000 ventes, abonnements et kiosques confondus (record à l’été 2019), soit une estimation de 50 000 lecteurs.

Merci à tous.

Vivez l'aventure 200 : abonnez vous !